Intel Core i9 10900K et Core i5 10600k Revue: Hot to Trot

Startseite » Matériel » Intel Core i9 10900K et Core i5 10600k Revue: Hot to Trot
28. mars 2024
12 minutes
40

By Jhonny Gamer

Après deux longues années, les processeurs de la 10e génération d’Intel sont arrivés. Ce sont les premiers processeurs de bureau que Team Blue a sortis depuis les puces Ryzen de la troisième génération d’AMD à AMD lancées en 2019 – et il est clair de voir qu’Intel ne prend pas cette menace sans précédent à la légère. Il y a des bosses de spécifications et de nouvelles fonctionnalités sur toute la gamme Core, plus une nouvelle plate-forme de carte mère Z490, ce qui en fait l’un des lancements Intel les plus intéressants dans la mémoire récente.

La puce supérieure, le Core i9 10900K, est passé de huit à dix cœurs, tandis que chaque modèle du Core i3 UP prend désormais en charge l’hyper-threading, quelque chose qui n’était auparavant accordé aux CPU de niveau les plus élevés au cours des trois dernières générations de base de base. Les fréquences de base et de turbo ont également augmenté de manière substantielle, avec la réduction du Core I9 109k phare avec une vitesse de boost turbo massive de 5.3 GHz – En supposant que certaines cibles de puissance et de température sont atteints. Il y a d’autres changements fascinants Ici également, qui ne sont pas si visibles sur une fiche de spécifications, comme l’amincissement en silicium pour stimuler la dissipation de chaleur sur les processeurs «K» déverrouillés et une suite d’overclocking plus riche en fonctionnalités qui comprend des commandes hyper-threading par cœur.

C’est un package solide qui devrait se traduire par des améliorations de performances solides de la génération de génération, mais à quel point ces nouveaux processeurs 14 nm sont-ils plus rapides – et comment se comparent-ils avec la collection sterling d’AMD de CPU 7 nm Zen 2? Et pour les constructeurs de systèmes en train de faire une mise à niveau, faites les gains de performances ici justifient l’adoption d’une carte mère de la série 400 avec une toute nouvelle prise LGA1200 – mais pas de PCIe 4.0 Support?

Pour répondre à cette question, nous avons testé Comet Lake sur la nouvelle plate-forme Z490 depuis la semaine dernière. Intel a choisi d’offrir des échantillons de seulement deux processeurs de 10e génération initialement: le milieu de gamme I5 10600K (£275/275 $) et le Core I9 de qualité enthousiaste 10900K (£530/530 $). Ces deux puces devraient offrir un bon aperçu de la dixième génération en ce moment, par rapport aux dernières offres d’AMD et aux propres offres d’Intel, bien que nous espérons tester le Core i7 10700K (une sonnerie morte pour le phare de dernière génération Core I9 900K, mais à £410/410 $) et Core i3 10100 (A £120/120 $ Concurrent au Ryzen 3300X) en temps voulu.

Pour l’instant cependant, faisons du foin pendant que le soleil brille. Nous allons commencer par un aperçu des charges de travail de création de contenu, où nous nous attendons à ce que les comptes de noyau et de threads supérieurs (pour le Core i9 et le Core i5, respectivement) fournissent un coup de pouce notable dans les applications multi-thread comme le rendu vidéo, mais les processeurs Ryzen d’AMDpour offrir un défi sévère. Ensuite, nous allons nous livrer à notre véritable passion – tester les performances de jeu – avec une revue complète de certains des domaines les plus punitifs que nous ayons trouvés dans les jeux PC modernes et classiques. AMD a pu démontrer de grandes améliorations à la fréquence d’images avec leurs puces Ryzen de troisième génération, nous nous attendons donc à une grande contre-attaque d’Intel s’ils veulent s’accrocher à leur réputation comme le meilleur choix pour les jeux purs.


Processeur
Cœurs / fils
Horloge de base
Turbo simple / entièrement central
TDP
Coût
Core i9-10900k *

Core i9-10900 *†

Core i7-10700K *

Core i7-10700 *†

Core i5-10600K *

Core i5-10600†

Core i5-10500†

Core i5-10400 *†

Core i3-10320

Core i3-10300†

Core i3-10100†

10/20 3.7 GHz 5.3 GHz / 4.9 GHz 125W 488 $
10/20 2.8 GHz 5.2 GHz / 4.6 GHz 65W 439 $
8/16 3.8 GHz 5.1 GHz / 4.7 GHz 125W 374 $
8/16 2.9 GHz 4.8 GHz / 4.6 GHz 65W 323 $
6/12 4.1 GHz 4.8 GHz / 4.5 GHz 125W 262 $
6/12 3.3 GHz 4.8 GHz / 4.4 GHz 65W 213 $
6/12 3.1 GHz 4.5 GHz / 4.2 GHz 65W 192 $
6/12 2.9 GHz 4.3 GHz / 4.0 GHz 65W 182 $
4/8 3.8 GHz 4.6 GHz / 4.4 GHz 65W 154 $
4/8 3.7 GHz 4.4 GHz / 4.2 GHz 65W 143 $
4/8 3.6 GHz 4.3 GHz / 4.1 GHz 65W 122 $

Remarque: les astérisques (*) désignent les processeurs qui ont une version «F» correspondante, qui vient sans graphiques intégrés mais coûte un peu moins – par exemple le 10900kf. Daggers (†) Indiquez les processeurs avec des versions «T» correspondantes, qui fonctionnent à un TDP 35W hautement réduit et à des espèces d’horloge inférieurs, pour une utilisation dans des ordinateurs de bureau tout-en-un – E.g. le 10900T. Comme d’habitude, le suffixe «k» désigne un processeur déverrouillé et overclockable.

Avant d’entrer dans les résultats, préparons brièvement la scène. Nous avons testé chaque processeur lors de notre installation standard de Windows 10, avec les correctifs de sécurité les plus récents et les pilotes de chipset installés sur le stockage NVME rapide (en particulier le XPG Spectrix S40G, notre choix pour le meilleur SSD NVME avec RVB).

Du côté des choses, nous avons testé les puces de 10e génération sur deux cartes mères Z490: le WiFi en carbone de jeu MSI MSI haut de gamme et le Asus Rog Maximus 12 Extreme ultra-Premium. Nos processeurs de neuvième génération étaient également bien traités, sur un Asus Rog Maximus 11 Extreme. Pendant ce temps, notre référence AMD a été réalisée sur la carte mère Asus Rog Crosshair 7 X470, avec des tests supplémentaires sur le Gaming Plus Gaming Plus et le Asus Rog Crosshair 8 de la classe Enthusiast Class Asus Rog Crosshair 8.

Les puces Intel ont été refroidies par un Gamer Storm Castle 240mm AIO, avec l’excellent (et groupé!) AMD Wraith Prism utilisé pour nos tests Ryzen. Notre plate-forme d’essai a été complétée par RAM 3600 MHz C16, en particulier un ensemble effervescent de G.Skill Trident Z Royal, soutenu avec une alimentation Storm Power de 850W Gamer et un banc d’essai en plein air dans un environnement ambiant cool.


de















Légende
Attribution
{const cible = document.CurrentScript.parentement;fenêtre.addEventListener (« MAINScripts », function () {new BrockMangallery ({Target: Target, adid: « egnet_lazy_load_hp_mpu », adssite: « eurogamer.filet » }).courir();});}

Ok, assez de scène de scène. Parlons des performances de création de contenu. Après tout, les nouveaux chipsets de la série 400 comprennent quelques fonctionnalités conviviales telles que les ports LAN à largeur de bande supérieure et le WiFi 6 super-robusle bureau exportant votre dernière création vers YouTube.

Pour tester à quel point ces puces sont adaptées aux créateurs, nous avons effectué chacun deux tests simples mais illuminants: rendu une scène 3D dans Cinema 4D, habilement simulé avec Cinebench R20, et codant pour l’un de nos fichiers vidéo Patreon dans les deux H H.264 et h.265 (HEVC) avec frein à main.

Dans le test Cinebench, le Core i9 10900k 5.Vitesse d’horloge de 3 GHz – via le boost de vitesse thermique – lui permet d’obtenir le résultat le plus élevé unique que nous ayons jamais enregistré: 545. C’est une avance de cinq pour cent sur même le Core i9 9900K overclocké, qui a géré 521;Du côté AMD des choses, le concurrent le plus proche est le 3900X et le 3950X à 514, que le Core i9 10900K bat de six pour cent. Bien sûr, très peu de charges de travail de création de contenu sont à thread unique, alors regardons les résultats multi-thread – et ici AMD montrent leur force, avec seulement 6337 pour le nouveau fleuron d’Intel à 10 cœurs par rapport au 3900X à 12 cœurs à 7032(11% plus rapidement) et le 3950X de 16 cœurs à 9249 (46% plus rapidement).

Le Core i5 10600k est peut-être plus intéressant, avec le double du nombre de threads et des vitesses d’horloge plus rapides que son prédécesseur de dernière génération. Cela se traduit par une augmentation importante de Cinebench, avec une augmentation de 10% des résultats unique et un avantage de 38% dans la charge de travail multithread. Cela fait du Core i5 de cette année un bien meilleur pari pour les tâches de création de contenu qui peuvent vraiment tremper autant de fils – et suggère que nous pourrions également voir de grandes améliorations aux taux d’images dans les moteurs de jeu modernes.

CB R20 1T
CB R20 MT
HB H.264
HB HEVC
UTILISATION HEVC
Ryzen 9 3950X

Ryzen 9 3900X

Ryzen 7 3700X

Ryzen 5 3600x

Ryzen 3 3300X

Ryzen 3 3100

Ryzen 7 2700X

Ryzen 5 2600

Core i9 10900k

Core i5 10600k

Core i9 9900k

Core i7 9700k

Core i5 9600k

514 9249 64.73FPS 25.59 images par seconde 296W
514 7032 51.80FPS 20.29fps 228W
494 4730 35.05fps 14.67 images par seconde 152W
490 3705 27.54 images par seconde 11.81fps 149w
503 2577 18.89fps 8.25FPS 120W
449 2328 17.32fps 7.44 images par seconde 118w
408 3865 27.31FPS dix.04fps 224W
399 2810 20.39fps 7.09fps 130W
545 6337 45.55 images par seconde 19.43 images par seconde 268W
493 3587 26.40fps 11.84fps 177W
520 5090 37.87 images par seconde 16.22fps 266W
486 3759 28.77 images par seconde 13.12FPS 171W
450 2603 20.70FPS 9.46fps 132W

Le test de frein à main produit des résultats plus intéressants, car nous transcodions une vidéo MP4 à H.264 et h.265 (HEVC) Utilisation du réglage de la qualité de la norme de production et de la qualité CRF 18.

Le 10900K impressionne ici, gérant un 45.55 ips entraînent le h.264 Test – Juste quelques images par seconde timide du 51.8FPS réalisé par le 3900X. Les choses semblent encore plus roses lorsque nous regardons les résultats de l’encodage HEVC, qui s’appuient sur les instructions AVX – toujours un domaine de faiblesse relative pour AMD, même compte tenu de la nouvelle adoption des instructions AVX-256 dans les conceptions de Ryzen de troisième génération. Ici, le 10900K égalise presque avec le 3900X à prix similaire, malgré deux cœurs de moins et quatre fils de moins, en parlant à la puissance supérieure d’un seul noyau Intel. Ce proche est bien sûr atténué par l’existence du 3950X, ce qui justifie son existence au sommet de la pile de produits d’AMD avec une battement du Core i9 10900k à hauteur de 42% en g.264 et 32% en h.265.

Pendant ce temps, dans le milieu de gamme, le Core i5 10600k se produit à nouveau avec respect avec un bond de 25 à 28% de génération en génération dans les performances de codage dans nos tests. Cela met le Core i5 de la 10e génération dans la même ligue que le Ryzen 5 3600x de 249 $, un résultat décent, bien que la puce AMD soit désormais disponible bien en dessous de son prix de lancement dans certaines régions, y compris le Royaume-Uni.

Nous avons également mesuré la consommation d’énergie au mur pendant l’encodage HEVC pour chacun des systèmes que nous avons testés. Ici, Intel fonctionne avec respect, mais AMD mène toujours, avec le dessin Core i9 10900K 268W – 18% de plus que le 3900X (228W) mais environ 10% de moins que le 3950X (296W). C’est une histoire similaire pour le 10600K, qui à 177W est légèrement moins efficace que le 149W 3600X.

Les puces de dixième génération d’Intel sont donc beaucoup plus compétitives dans les tâches de création de contenu que les offres de neuvième génération de l’entreprise, mais AMD conserve toujours la couronne de performance par dollar – et cela ne mentionne pas d’autres aspects qui pourraient influencer les créations à l’équipe rouge,Comme un accès moins cher à la RAM à grande vitesse et à la prise en charge du PCIe 4 à grande vitesse.0 Drives.

Alors qu’en est-il des jeux? Même avec les innovations d’AMD, Ryzen de la troisième génération n’a pas été en mesure de prix du manteau du «processeur de jeu le plus rapide» du 9900K – et maintenant le 10900K est ici. Pour voir comment se déroule le nouveau produit phare d’Intel – et comment le 10600K maintient le combat de milieu de gamme – nous avons testé chaque puce dans les scènes de jeu les plus difficiles que nous puissions trouver à 1080p, 1440p et 2160p.

Pour nous assurer que nous sommes autant que possible à col bouteille, nous avons associé chaque plate-forme de test avec le GPU de consommation le plus rapide, le RTX 2080 TI. Bien que cette combinaison garantit que même des différences subtiles dans les performances des processeurs sont taquinées dans la visibilité, nous nous attendons à ce que des golfes similaires de performance même à partir de GPU plus modestes à 1080p. Pour vous donner un peu de contexte, un RTX 2080 TI à 4K (comme testé ici) est globalement similaire en termes de performance à un GTX 1660 fonctionnant à 1080p. Des résolutions plus élevées, comme 1440p et 4K, devraient être plus dépendantes de la puissance des GPU – en particulier dans les jeux difficiles que nous avons choisis – mais les différences du processeur au processeur peuvent toujours se manifester afin qu’il soit important d’inclure une répartition complète de résultats afin que vous obteniez un clair afinimage. De même, nous vous encourageons à lire d’autres critiques 10900K et 10600K, car nous ne pouvons tester qu’une infime fraction des scénarios de jeu que vous pourriez rencontrer – alors voyez quels autres points de vente ont trouvé pour acquérir une compréhension plus complète de la façon dont ces processeurs fonctionnent fonctionnent.

Avec tout cela dit et fait, passons à quelques tests de jeu – en commençant par des merveilles modernes de l’ingénierie (jeu) qui peut même apporter un produit phare à genoux.

Analyse Intel Core i9 10900K et Core i5 10600K

  • Introduction, panne matérielle, système de test [cette page]
  • Benchmarks de jeu: Assassin’s Creed Odyssey, Battlefield 5, Far Cry 5
  • Benchmarks de jeu: Crysis 3, Metro Exodus, Kingdom Come Deliverance, The Witcher 3
  • Benchmarks de jeu: analyse de la bande passante de la mémoire
  • Intel Core i9 10900K et Core i5 10600k: le verdict de fonderie numérique

Page 1 sur 5

How do you rate Intel Core i9 10900K et Core i5 10600k Revue: Hot to Trot ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *