Gran Turismo 7 REVUE PSVR2: L’une des meilleures expériences VR sur PS5

Startseite » Critiques » Gran Turismo 7 REVUE PSVR2: L’une des meilleures expériences VR sur PS5
3. mai 2024
9 minutes
29

By Jhonny Gamer

Les cockpits et la réalité virtuelle sont pratiquement conçus les uns pour les autres, avec des jeux de course VR offrant un sens du lieu et du réalisme au-delà de tout ce que vous pouvez vivre sur un panneau plat. De nombreux casques VR antérieurs, comme le PSVR d’origine, étaient limités à la fois par des panneaux de fidélité inférieurs et en les conduisant. Qui fait l’arrivée de Gran Turismo 7 VR sur PSVR2 excitant, avec l’intégralité du jeu désormais jouable dans la réalité virtuelle à un niveau de fidélité bien plus élevé. Cette approche sans compromis a le potentiel de fournir une expérience véritablement tueuse, mais elle offre-t-elle?

Le mode VR de GT7 est gracieuseté d’une mise à jour, qui ajoute également les nouveaux adversaires fantaisistes de Sophy AI que nous allons aborder plus tard. Après avoir installé la mise à jour et lancé le jeu, il n’est pas clair comment jouer en VR avec le jeu flottant simplement dans l’espace comme d’autres contenus non VR – mais une fois que vous avez commencé une course ou une sélection de VR, VR VR s’active automatiquement. Cette approche est un peu étrange, mais est logique étant donné que le jeu utilise une manette de jeu (ou une roue!) plutôt que le sens Contrôler lers. Le jeu bascule de manière transparente entre les modes 2D et VR lorsque le casque est supprimé ou remplacé, vous pouvez donc également prendre une pause en cas de besoin.

Une fois que vous vous asseyez et commencez une course en VR, vous ne voudrez peut-être pas jamais partir. L’expérience VR du cockpit ici est sublime. Gran Turismo 7 comportaient déjà certains des cockpits les plus détaillés de l’histoire du jeu de course, mais je ne les ai jamais utilisés dans le jeu de base parce qu’ils occupent trop de biens immobiliers, ce qui rend plus difficile de voir la route. En VR, tout ce qui change et le cockpit devient soudainement cet endroit naturel qui reproduit magnifiquement le sens de l’échelle que vous attendez de la conduite d’une vraie voiture. Tout est parfaitement dimensionné – de la roue elle-même aux différents cadrans et lectures LCD, tout est méticuleusement réalisé. Tout le travail versé dans ces matériaux physiques réalistes est payant beaucoup de temps – c’est vraiment frappant.


Voici la revue vidéo complète de GT7 sur PlayStation VR2.

Ce nouveau réalisme facilite également la visualisation et l’appréciation de la piste elle-même, ce qui présente parfaitement les avantages de la réalité virtuelle. De la tire-bouchon de Laguna Seca et des courbes en banque de Daytona Speedway jusqu’au plongeon à couper le souffle et grimper Railillon à Spa, soudain, ces pistes se sentent gigantesques et imposantes – et la course semble beaucoup plus intense. Une perception appropriée de la profondeur rendue possible via la 3D stéréoscopique vous permet de juger plus précisément les courbes et la position de vos concurrents, le sentiment de vitesse est stimulé et se tourne exceptionnellement excitant. Associez cela avec une configuration de roue de course, comme moi, et cela devient rapidement l’une des expériences VR les plus immersives que vous puissiez avoir aujourd’hui.

Dans sa présentation indigène, GT7 est le titre de 4K / 60fps, mais les demandes supplémentaires de VR rendent cette cible inaccessible. Nous avons toujours affaire à une console de jeu, après tout, et GT7 rend désormais deux vues distinctes, effectivement l’écran fendu tout en maintenant la cible de la fréquence d’images.

Le niveau de détail global en RR est remarquablement cohérent pour la présentation 2D, mais si vous regardez attentivement, vous pourrez repérer des zones où des sacrifices ont été faits. Par exemple, les détails globaux de la piste sont légèrement réduits, avec moins d’herbe et plus visible. Il y a aussi des changements d’éclairage évidents, bien qu’il soit difficile de juger avec précision étant donné que la sortie de «l’écran social» est mappée par le Tone du HDR indiqué dans le casque. Certains effets météorologiques ont également été modifiés. Le système de particules de pluie, par exemple, voit une réduction de la qualité lorsqu’elle est utilisée dans PSVR2. Le flou de mouvement est également désactivé prévisible.




Les comparaisons côte à côte comme celles-ci sont le seul moyen de vraiment repérer la rétrogradation nécessaire de la résolution et des effets dans la présentation VR.

Au-delà des ajustements des paramètres, il y a également des changements plus importants à la résolution de rendu, avec des dénombrements de pixels inférieurs qui se traduisent par un aliasage et une pixélation plus évidents. Cependant, ces changements sont difficiles à repérer pendant la course, et dans l’ensemble, c’est un niveau considérablement amélioré de clarté visuelle par rapport au mode VR dans GT Sport avec le PSVR d’origine. Les avantages de la 3D stéréoscopique et du suivi de la tête plus que compenser toute perte de fidélité et je pense que la plupart des gens seront satisfaits de cela.

GT7 utilise également le rendu foveated – et l’implémentation est intéressante. Essentiellement, les zones en dehors de votre point focal sont rendues à une résolution considérablement inférieure, plus proche de 240p que 4K je dirais. Les morceaux de pixel deviennent énormes dans ces régions de l’image, mais il est peu probable que les remarques avec le suivi des yeux soit activé car le jeu rend ce que vous regardez dans les détails maximum. Ce qui est unique dans cette implémentation, c’est que le suivi des yeux influence uniquement les bords extérieurs de la vue – jamais l’intérieur, peu importe jusqu’où vous évitez votre regard. Si vous désactivez le suivi des yeux, alors ce ne sont que les bords de l’écran qui seront rendus en détail.


Capture d'écran GT7 PSVR2, montrant un rendu foveaté (présentation floue à basse résolution des éléments que vous ne regardez pas)
Le rendu foveated imprimé fonctionne avec brio, avec d’énormes coups à résolution dans des zones en dehors de votre regard que vous ne remarquerez tout simplement pas à l’intérieur du ensemble de chaleur.

En fin de compte, Polyphony a fait un excellent travail en équilibrant les visuels du jeu pour VR et il sert de démonstration de ce qu’une machine plus puissante peut apporter à la table. Avec PSVR1, il était extrêmement évident que les sacrifices nécessaires pour fournir des versions 3D stéréoscopiques de jeux à une fréquence décente étaient tout simplement trop pour le matériel PS4. Le volume de coupes et réductions de qualité était tout simplement trop grand. Avec GT7, la présentation VR même après que ses sacrifices aient toujours l’air et fonctionnent mieux que 2D GT7 sur une PS4 Pro.

Alors qu’en est-il des performances alors? Malheureusement, il n’y a aucun moyen de mesurer avec précision les taux d’images en utilisant la sortie de l’écran social du système. D’après ce que je peux dire dans le casque, cependant, le jeu semble fonctionner à 60 images par seconde plutôt que les 90/120 imc de certains autres titres PSVR2. En conséquence, vous remarquerez peut-être un effet double de l’image sur les objets lorsque vous vous déplacez lorsque le casque semble fonctionner en mode 120 Hz. La forte luminosité du jeu a également un impact sur la clarté globale en mouvement – il y a plus de persistance visible dans GT7 que la plupart des autres jeux PSVR2 que j’ai testés. Il est toujours parfaitement jouable, mais une option native de 90 Hz avec d’autres visuels réduits aurait été utile de tester.

Au-delà des courses, il y a une quantité décente d’autres contenus VR. Il y a un système de relecture VR, qui vous place dans la piste vous permettant d’observer la course, vous transportant automatiquement à la place suivante après que les voitures passent. Il y a aussi un mode vous permettant de vous promener dans les voitures tout en examinant de près chaque modèle à proximité. Ce mode met vraiment en évidence les détails incroyables et les matériaux fonctionnent. Cette option est disponible pour toutes les voitures, ce qui en fait un excellent moyen d’apprécier l’artisanat de Polyphony.





VR vous permet vraiment d’admirer le savoir-faire qui est entré dans les intérieurs (et extérieurs) détaillés de chaque voiture.

L’autre grande fonctionnalité ajoutée dans la mise à jour PSVR2 est la Sophy Ai. Disponible uniquement dans quelques courses sélectionnées pour une durée limitée, Sophy promet d’injecter un réalisme accru dans le modèle de conduite en IA. Dans la plupart des jeux de course, y compris GT7, il y a toujours un sentiment que les adversaires de l’ordinateur sont apposés sur une ligne de conduite prédéfinie et ne fais pas d’erreurs, essayez différentes lignes ou réagissent autrement comme d’autres adversaires humains.

Sophy offre tout cela – il fait des erreurs, il réagit différemment à votre style de conduite et il se comporte plus comme un conducteur humain, quelqu’un qui prend la course au sérieux mais qui ne le cloue pas toujours. Il y a des preuves d’une véritable appréhension et de la prudence que j’ai trouvées tout à fait fascinantes. Vous pouvez même voir de petits emoji au-dessus de chaque véhicule qui indique leurs sentiments actuels.

Le couplage sophy avec VR se traduit par l’une des expériences de course les plus immersives que vous puissiez imaginer sur la console et j’ai hâte de voir où va cette IA. Offrez-lui certainement, même si vous ne jouez pas à la mise à jour VR.

Honnêtement, je peux dire la même chose sur GT7 en général. Le jeu a été modifié et amélioré considérablement depuis le lancement et vaut bien la peine de jouer – et si vous avez PSVR2 et un volant, Cela va d’un titre qui vaut la peine d’être joué à une expérience absolument essentielle. Il y a des années-lumière au-delà de l’intégration VR à moitié cuite de GT Sport – et l’une des meilleures expériences que vous pouvez obtenir sur PSVR2 en ce moment.

How do you rate Gran Turismo 7 REVUE PSVR2: L’une des meilleures expériences VR sur PS5 ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *